Catégories

Publicité

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander

 

La Médecine Traditionnelle Chinoise

Chapitre 4 : La particularité du diagnostic chinois

 

La manière fondamentalement différente d’établir un diagnostic empêche toute comparaison avec la médecine moderne. La terminologie occidentale des problèmes ne se retrouve pas dans les termes chinois. Comment établir une comparaison entre de l’hypertension et une déficience du YIN des Reins (SHEN YIN XU) ?

 

Le diagnostic chinois s’exprime par syndrome : YANG faible de la Rate, froid dans le Poumon, etc... Il existe 314 syndromes répertoriés où chaque syndrome rassemble un ensemble de symptômes. Par exemple, l’énergie bloquée au niveau du Foie (GAN QI YU) peut entraîner les signes suivants : maux de tête, irritabilité, problèmes gynécologiques, soupirs fréquents, gorge nouée, douleurs costales, problèmes aux yeux, fatigue, maux d’estomac... Si l’on s’en tient à la physiologie moderne, il semble difficile d’expliquer le lien entre tous ces signes. En revanche, en M.T.C., il est impossible d’établir un diagnostic à partir d’un seul symptôme. Par exemple, le symptôme ”mal de tête” intervient dans plusieurs dizaines de syndromes, d’où l’importance d’avoir une approche globale de l’être humain pour éviter de prendre un remède pour chaque symptôme.


Ainsi, différentes maladies (au sens de la médecine moderne) peuvent nécessiter le même traitement mais une même maladie peut nécessiter des traitements différents.

 

*

 






Copyright © DDLX Multimédia